L’arche du Captain Blood

Journal de bord d'eviral, développeur du jeu vidéo amateur The Bloodian Chronicles, un fan game qui rend hommage à l'arche du Captain Blood, un jeu vidéo de science fiction sorti en 1988 sur Atari ST, Amiga, Amstrad, Commodore...

Imaginez… Nous sommes en 1988.

A cette époque, le monde du jeu vidéo n’était pas ce qu’il était aujourd’hui.
Ce n’était pas encore une industrie. On avait des Amstrad CPC, des Amiga, des Atari ST, des Commodores 64… Des machines aujourd’hui disparues qui ont contribuées à leur façon à la grande histoire du jeu vidéo…

Les jeux étaient vendus sur disquettes dans les boutiques spécialisées mais étaient le plus souvent échangés entres amis et copiés de façon illégale. Les jeux étaient crackés par des êtres aux pouvoirs surnaturels, les demo makers étaient vénérés comme des dieux et on allait sur 3615 Joystick pour se débloquer ou obtenir des pokes… Et on allait tous les mois acheter TILT chez le marchand de journaux !

Eviral

Et un beau jour, au milieu de centaines de jeux… L’arche du Captain Blood tomba entre mes mains. Ce fut la révélation.

En 1988, j’avais 12 ou 13 ans à l’époque et j’avais un Amstrad CPC 464… Captain Blood était un OVNI venu de nulle part… Aucune explication, il fallait se débrouiller tout seul, arriver à comprendre le but du jeu… Il y avait pourtant une notice et même un début de roman pour introduire le jeu (car les jeux étaient accompagnés d’une notice papier à cette époque :), mais beaucoup ont été rebutés par ce jeu tant il était difficile de rentrer dedans… Mais quand on était parvenu à se plonger dedans, c’était magique…

La musique du jeu était signée Jean-Michel Jarre et l’écran d’intro qui présentait les créateurs du jeu à la façon d’un film… Scénario : Philippe Ulrich, Programmation & graphisme : Didier Bouchon, Musique : Jean-Michel Jarre… Remerciements : Michel Rho pour les graphismes additionnels. ERE informatique 1988.

Eviral

Créé par ERE Informatique sous le label EXXOS, le scénario était génial, le gameplay extrêmement innovant et les graphismes absolument sublimes… Imaginez, l’Hydra, un univers immense peuplé de 32000 planètes procédurales habitées par différentes races d’aliens…
Le joueur incarnait le captain Blood, un programmeur de jeu vidéo nommé Bob Morlock qui s’est retrouvé accidentellement propulsé dans le jeu qu’il développait…

Il devait retrouver les cinq clones de lui même, les Numéros… Et les détruire avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’il ne soit trop affaibli…

Vous vous retrouvez à bord de l’arche, ce vaisseau bio mécanique inspiré par HR Giger
Tout est étrange à bord… La carte de l’univers se dresse devant vous… Une planète… Vous y atterissez… Et vous voilà devant Yoko, un petit Izwal perdu qui cherche son papa… Ou alors devant un Migrax ou un Buggol… C’était différent à chaque partie.

Eviral

Le tout tenait sur 2 disquettes de 512k, faire rentrer un univers entier et tout ses habitants dans si peu de place était une véritable prouesse (et une contrainte technique de l’époque).

Un space opera très space

Dans l’arche du captain Blood on pouvait rencontrer diverses races d’aliens plus étranges les unes que les autres…

L’UPCOM (Universal Protocol of COMmunication) était un langage idéographique permettant de dialoguer avec toutes les races aliens de l’Hydra.

Rip de tous les idéogrammes de l’UPCOM de l’arche du captain Blood

Les mille et une versions de l’arche

L’arche du captain Blood a été porté sur différentes machines de l’époque.
Le code et les graphismes ont été adaptés où complètement refaits pour tenir compte des particularités et limites des machines.
Les versions les plus réussies étaient sur Atari ST et Amiga 500.

Ce qu’ils ont dit de l’arche

Les enfants de l’arche

Plusieurs jeux ont suivi l’arche du captain Blood sans être véritablement des suites et sans avoir forcément le même succès.

Commander Blood sorti en 1994 par Cryo Interactive
Big Bug Bang sorti en 1996 par Cryo Interactive
Captain Blood Legacy, projet finalement abandonné sur lequel j’ai travaillé avec Philippe Ulrich et Didier Bouchon de 2010 à 2013

L’arche du captain Blood de nos jours

30 ans après la sortie de captain Blood, le souvenir du jeu perdure sur Internet.

Arte TV a consacré une série de documentaires en 2019 sur le rétro gaming made in France
réalisé par Jean-Martial Lefranc co-fondateur de Cryo Interactive
En 2019, Lord Paddle consacre un n° des aventures du paddle à Captain Blood
En 2018, McShelving a publié une version reloaded des fameux idéogrammes de l’UPCOM sur deviant art
https://www.deviantart.com/mcshelving/art/Captain-Blood-UPCOM-Logograms-727109080

Le site den of geek a publié en 2015 un article en anglais intitulé
Games nobody talks about anymore: Captain Blood
Kroah a recodé en c# le raytracer des montagnes fractales de l’arche du captain Blood et a fait du retro engineering sur le jeu
Kroah’s Game Reverse Engineering Page
Une page anglais intitulée Captain Blood Who’s Who qui liste la signification de tous les symboles de l’UPCOM ainsi que toutes les races de l’arche du captain Blood
ARGanoid propose une page très complète sur captain Blood
Rom Game : L’arche du captain Blood au centre Georges Pompidou à Paris en 2013
GameBlog : Captain Blood dans un musée ! La classe !
En 2017 wasabim a publié un fond d’écran 1920×1080 de l’arche du captain Blood

Rejouer à l’arche du captain Blood

Captain Blood version Atari ST émulé sous Steem

3 réponses

  1. Well dit :

    Bonjour,
    Je suis vraiment étonné par votre travail mais pas par votre passion que je partage. Ce jeu m’a toujours fasciné et grâce à vous j’ai enfin pu y jouer jusqu’au bout. Voici le lien d’un blog que je viens de mettre en ligne, bien plus éloquent que ce mail, et que j’ai étoffé grâce à votre site. Si vous souhaitez que je retire les références de votre site, faites le moi savoir, je le ferai immédiatement.

    https://captainbloodlasolution.blogspot.com/

    Je suis vraiment intéressé par votre projet donc si vous le souhaitez, tenez moi informé. Pour ma part, je viendrai ici de temps en temps pour voir l’évolution.
    Cordialement.
    Well

  2. Eviral dit :

    Pas de souçis… Avec grand plaisir !
    Content de voir que Blood ne sombre pas trop dans l’oubli et qu’il réapparait par-ci, par-là…

    • Well dit :

      Je pense que le Captain Blood intéresse toujours et sera encore présent pour un bon bout de temps, il y a pas mal de vidéos sur youtube et d’articles sur le net qui en témoignent. Ceux qui ont joué à ce jeu en 1988 font partis d’une génération de gamers particulière, celle qui a vu la naissance des jeux vidéos. Et comme les fans des tubes des années 80, ils n’oublient pas et y reviennent !
      De plus le mythe sera de retour en force avec votre jeu !
      J’avoue qu’il me tarde de voir votre projet aboutir. Avez-vous trouvé de l’aide de la part de programmeurs bénévoles ?
      De quelle type d’aide avez vous besoin ?
      Well

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :