L’auteur

Journal de bord d'eviral, développeur du jeu vidéo amateur The Bloodian Chronicles, un fan game qui rend hommage à l'arche du Captain Blood, un jeu vidéo de science fiction sorti en 1988 sur Atari ST, Amiga, Amstrad, Commodore...

Bonjour à tous…

Je me présente, Eviral, de mon vrai nom Frédéric Larivé, développeur amateur de jeu vidéo. J’ai 44 ans et j’habite à Montpellier.

Je suis développeur depuis plus de 20 ans mais pas du tout dans le jeu vidéo… J’ai toujours adoré développer des prototypes de jeux sur mon temps perso… Avec le temps j’ai appris à m’occuper un peu de tout, graphisme, programmation, scénario, gameplay…

Pour être franc, j’aurai adoré en faire mon métier…

En 1988, j’avais 12 ou 13 ans à l’époque et j’avais un Amstrad CPC… Je suis tombé par hasard sur un jeu vidéo nommé L’arche du Captain Blood. C’était un jeu de science fiction très original qui ne ressemblait à rien qu’on ai déjà vu… Le scénario était génial, le gameplay très innovant et les graphismes absolument sublimes… Une véritable oeuvre d’art…

Eviral

Bien des années plus tard, en 2009, je suis retombé sur des screenshots de l’arche du captain Blood sur Google et cela m’a rappelé beaucoup de bons souvenirs… La musique marque nos souvenirs de façon indélébile, les jeux vidéos aussi…

J’ai alors décidé sur un coup de tête de m’amuser à modéliser le pont de l’arche sous 3ds max. Au bout d’une semaine je suis arrivé à ça…

Je me suis replongé dans le jeu, j’ai créé d’autres écrans et drafté de nouveaux concepts comme Nehah, la gardienne et bio conscience de l’arche et un sélecteur de galaxie sous fome d’une sorte de spirale.

J’ai démarré un début de jeu sous XNA en C# et au bout de quelques semaines j’avais un proto jouable basé sur mes artworks qui montrait grandeur nature les nouveaux concepts que j’avais imaginé.

J’ai alors décidé de tenter le coup de contacter Philippe Ulrich, j’avais trouvé son mail sur son site… Quelques jours après j’avais une réponse de lui et de Didier Bouchon, ils avaient accroché et me proposaient de se voir sur Paris pour en discuter… Rencontrer ces 2 grands noms du jeu vidéo made in France, c’était comme un rêve de gosse qui se réalisait…

On s’est rencontré et quelques mois plus tard on décidé de se lancer tous les 3 dans le projet Captain Blood Legacy, un nouvel épisode de captain Blood cette fois multi joueur, social et collaboratif dans une sorte de monde ouvert.

Philippe a imaginé le concept de biogame, sorte de jeu du vivant où le joueur peut faire des expériences heureuses ou malheureuses qui peuvent avoir des conséquences sur la faune et la flore des planètes aliens.

En parallèle de nos changes réguliers sur Skype pour faire avancer les grandes lignes et le gameplay de Captain Blood Legacy, Philippe recherchait des investisseurs pour financer l’aventure… Nous étions parti pour lancer une campagne de crowdfunding mais pour des raisons techniques cela ne s’est finalement pas fait…

Eviral

Après plusieurs années de recherches infructueuses d’investisseurs pour monter un studio dédié au développement de Captain Blood Legacy, l’équipe a fini par se dissoudre d’elle même… Projet sans doute atypique, trop loin des standards de rentabilité que les business angels recherchent tant… Quel dommage.

J’ai voulu m’accrocher et continuer seul sur ce projet, mais la tâche était colossale, il fallait se rendre à l’évidence, il fallait des moyens humains et financiers pour mener à bien un MMO de ce genre… Développer un jeu, c’est très long et complexe, il y a de l’artistique, du technique, du travail de scénario et de gameplay…

Eviral

En 2016, j’ai décidé à regret d’enterrer définitivement Captain Blood Legacy et de repartir tout seul sur un nouveau projet en ciblant un périmètre plus atteignable. J’ai décidé de toujours m’inspirer de ce grand jeu qu’est l’arche du captain Blood mais en mixant les concepts clé avec un mode point’n click, un autre style de jeu que j’aimais beaucoup à l’époque…

The Bloodian Chronicles est né de l’envie de rendre hommage à l’arche du Captain Blood et à ses auteurs, ces héros qui ont joué un rôle clé dans la naissance de la french touch… Je rêvais de retrouver leur créativité débridée et un peu folle, loin des contraintes financières de rentabilité, du rouleau compresseur du marketing qui fait que tellement de jeux à succès se ressemblent tellement aujourd’hui…”

Eviral
Ecran d’intro de The Bloodian Chronicles

J’ai passé plusieurs mois à mettre sur pied le scénario de Bloodian Chronicles dans ses moindres détails, en partant de la fin, que je pense être pas trop mauvaise 🙂 J’ai imaginé une douzaine de nouvelles races aliens, un immense univers liquide, l’Aquarii et surtout l’héroïne du jeu, Loon, une jeune fille d’une dizaine d’années, amnésique, une sorte d’anti héros attachant et déboussolé qui se réveille après des milliers d’années de cryogénisation…

Qui est’elle ? Où est’elle ? Pourquoi se réveille t’elle maintenant ?
Quel est ce si grand secret qu’elle semble porter en elle ? Elle semble liée aux 3 Bloodiens, ces 3 hommes venus de la terre il y a bien longtemps et qui ont réduit l’Aquarii en cendre… Mythe ou réalité, ils sont devenus de sombres divinités, de sombres légendes dans l’inconscient collectif…

Eviral

Le jeu sera gratuit, c’est un fan de game, je ne fais pas ça pour l’argent…
J’ai prévu que le jeu soit découpé en 2 épisodes d’une douzaine de chapitres chacun…
Cela fait 4 ans que je travaille sur le jeu, tout faire tout seul demande du temps et de la patience. Mais les workflows de travail et les bases architecturales sont désormais posés, les choses devrait aller un peu plus vite désormais…
Aujourd’hui je finalise le chapitre 4 de l’épisode 1 et j’envisage de diffuser dans les mois qui viennent une version alpha jouable pour avoir des retours de joueurs.

Le jeu sera disponible tout d’abord pour Windows, je compilerai éventuellement une version Mac et des versions IOS/Android sont déjà prévues.

J’ai également décidé de rédiger une partie blog qui va présenter des making of ou des tutoriels pour aider ceux qui aimeraient créer leur propre jeu en leur donnant des bases…

6 réponses

  1. Yann dit :

    Bonjour,
    J’ai lu votre article dans Programmez#239 et j’ai suivi le lien vers votre site pour me rendre compte du travail accompli. Je suis bluffé !
    Bien que je ne connaisse pas l’histoire ou l’univers (j’avais 1 an en 1988 et je ne connais pas Captain Blood), j’ai trouvé dès le premier regard les graphismes superbes et l’univers attrayant. Ça nous donne envie de jouer 🙂
    Je suis moi-même développeur, dans le web. Je ne suis pas, d’habitude, branché jeux vidéos. Cependant, à la lecture de l’article et en parcourant votre site, vous avez piqué ma curiosité. J’aime beaucoup ce que vous faites, et je trouve qu’il y a de belles leçon à tirer de votre démarche.
    Je vous souhaite bon courage et une bonne continuation dans votre projet. J’espère que vous trouverez des passionnés qui pourront vous aider à terminer le jeu.

  2. Pierre dit :

    Bonjour,
    Je viens de voir un article concernant votre jeu sur RomGame. Je suis donc tombé sur votre site web.

    C’est une excellente nouvelle de savoir que le projet, même si pas mal modifié depuis 2013, est toujours sous développement.
    Les modélisations 3D retranscrivent très bien l’univers, tout en restant quelques peu ‘style retro’. Très réussi de ce que j’en vois sur votre site. On sent le travail passionné.

    Je voulais aussi vous informer que le champ d’inscription pour suivre la sortie des 4 premiers chapitres ne semble pas fonctionner (sur Safari en tout cas).

    Bon courage à vous,
    Hâte de voir la suite !
    Cordialement.

    • Eviral dit :

      Bonjour Pierre,
      Merci beaucoup pour votre retour enthousiaste au sujet des graphismes du jeu…
      J’ai peu de retours sur l’aspect graphique, cela me fait très plaisir que pour vous ils retranscrivent bien l’univers Blood.
      Passer derrière Didier Bouchon (le graphiste original de l’arche du captain Blood) n’est pas une tâche facile, je le considère comme peut être un de mes graphistes préférés (Blood, Extase, Purple Saturn Day…). Son graphisme est d’une rare élégance et reconnaissable au premier coup d’oeil…
      Je vais regarder pour votre problème de popup d’inscription…
      A bientôt

  3. Lionel dit :

    Bonjour,

    En tant que grand fan de l’arche du Capitaine Blood à l’époque, je suis vraiment très heureux de voir un tel projet en voie d’aboutissement. Très beau résultat, je vous suit depuis le début sur Facebook il y a des années de là et je pensai le projet tombé à l’eau. Faire un projet d’une envergure pareille et seule relève vraiment de l’exploit. Un exploit digne de Jordan Mechner (Prince of Persia) et d’Éric Chahi (Another World).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :