Stéphane Picq signe le thème musical de The Bloodian Chronicles

Journal de bord d'Eviral, développeur du jeu vidéo amateur The Bloodian Chronicles, un fan game qui rend hommage à l'arche du Captain Blood, un jeu vidéo de science fiction sorti en 1988 sur Atari ST, Amiga, Amstrad, Commodore...

Stéphane Picq signe le thème musical de The Bloodian Chronicles

C’est avec beaucoup d’humilité et aussi de fierté que je vous annonce que le grand Stéphane Picq (Cryo Interactive) a accepté de composer gracieusement un thème musical original pour The Bloodian Chronicles.

Il m’a confié avoir été séduit par le projet The Bloodian Chronicles et a accepté de faire don d’un nouveau morceau créé pour l’occasion.

Stéphane Picq dans les années 1990

Stéphane Picq en quelques dates

Stéphane Picq est un musicien, auteur, compositeur français qui s’est spécialisé dans la musique de jeu vidéo dans les années 90 chez Cryo Interactive principalement.

On lui doit de magnifiques bandes originales de jeux vidéo comme la BO de Dune (Dune Spice Opera) en 1992 mais aussi Commander Blood, KGB, Lost Eden, Extase, Riverworld, Atlantis (avec Pierre Estève), Dragon Lore et MegaRace.

Dune 1992
Lost Eden 1995
Atlantis 1997
Extase 1990
Commander Blood 1994
Dragon Lore 1994

Dune Spice Opera

Stéphane Picq s’est retiré de l’industrie du jeu vidéo en 1998 et est parti vivre à Madagascar.
Lors d’une interview en 2020, il revient sur sa carrière et sur les raisons qui l’ont poussé à quitter cette industrie (manque de liberté artistique).

Son plus beau chef d’œuvre est sans doute un album complet composé en 1992 pour le jeu Dune au côté de Philippe Ulrich : Dune Spice Opera.
Dune Spice Opera a reçu le Tilt d’Or 1992 de la meilleure bande-son de jeu vidéo sur PC.
Cet album étant épuisé, les copies sont rares ou très difficile à trouver, à part en occasion ou en téléchargement sur Internet.

Avec près de 30 ans d’écart, Dune Spice Opera fait écho à la bande son du film Dune de Denis Villeneuve en 2021.
Ces bandes sont viennent sublimer l’esthétique du jeu et du film et donner de la profondeur, de la matière.

La naissance de Melancolika après 23 ans de silence

Stéphane n’avait pas recomposé de musique de jeu vidéo depuis 23 ans.
Il m’a avoué recevoir pas mal de propositions et en refuser beaucoup.

C’est donc un grand honneur qu’il ait eu la gentillesse de se remettre en studio pour composer Melancolika, le thème principal de The Bloodian Chronicles. Il a fait don de ce morceau par nostalgie et par passion.

Stéphane Picq et moi même avons été mis en relation par un ami commun (un autre ex Cryo, il se reconnaitra).

Je lui ai présenté mon projet, son histoire et sa philosophie.
Il a regardé le trailer vidéo puis essayé la version beta pour bien s’imprégner de l’ambiance du jeu.

Je lui ai dit comment j’imaginais ce thème musical : un thème mélancolique, planant et intense à la Pink Floyd (j’adore Pink Floyd, Stéphane aussi, quelle chance !).
Mélancolique car Loon est amnésique, elle est seule dans un monde qu’elle ne connait pas et elle a peur.

Après quelques jours de studio Stéphane Picq m’a proposé Melancolika, un morceau doux et planant au début qui monte petit à petit en intensité. En l’écoutant j’ai tout de suite pensé à un mélange entre Dark Side of The Moon de Pink Floyd et The Second Law de Muse, c’est pour dire la qualité du morceau !

Pink Floyd – Dark Side of the Moon
Muse – The Second Law

Après quelques jours supplémentaires d’échange et de modifs, nous sommes finalement arrivés à un morceau profond et envoutant de 8mn intitulé Melancolika.

Le morceau est disponible à l’écoute sur le SoundCloud officiel de Stéphane Picq.

Stéphane, un grand merci

Je n’aurai jamais imaginé avoir la chance de discuter avec Stéphane Picq, figure emblématique de la musique de jeu vidéo, encore moins de pouvoir avoir un morceau original composé avec minutie pour coller à l’ambiance de The Bloodian Chronicles.

Cela fait sans doute partie des heureux hasards de la vie !

Le morceau vient de loin à plusieurs titres puisqu’il a été composé à Madagascar et qu’il vient 23 ans après les dernières compositions connues de Stéphane.

N’hésitez pas à commenter ce post pour nous dire à Stéphane et à moi comment vous trouvez Melancolika.
Je suis sur que vous allez adorer 🙂

8 réponses

  1. Les bande-sons que tu cites font partie de celles que j’écoute régulièrement, et je possède également Dune Spice Opera acheté à l’époque ♥ Bravo Stéphane pour cette magnifique musique et bravo à EVIRAL pour cette collaboration !!

  2. Thomas dit :

    Oh ! Je reconnais cette photo. C’est moi-même qui l’ai prise 😉

    Elle provient de ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=f5BiPTYchPg&list=PLItzNsWwxWKeZudWQADSH-cWolKuv5Yr1

    J’étais en train de l’écouter lorsque j’ai découvert votre article ! Pour les curieux, il y d’autres photos du CD sur mon compte Twitter : https://twitter.com/Gamrok/status/1402271358147514370

    En tant que grand fan de Captain Blood, il faut que j’essaie votre jeu 🙂

    • Eviral dit :

      Ah ben je ne savais pas !
      Elle est très belle en tout cas 🙂
      Ca vous embête pas que je l’utilise ? Je peux faire un lien vers votre vidéo youtube pour vous remercier ?

      • Thomas dit :

        Non, ça ne me pose pas de problème. C’est même un plaisir de la voir partager !

        Si jamais, j’ai aussi des photos de mon exemplaire de Captain Blood : https://twitter.com/Gamrok/status/1261687546674847745

        Je partage aussi parfois d’autres souvenirs sur le jeu avec le hashtag #CaptainBlood

        C’est vraiment super que Stéphane Picq ait participé à votre projet ♥ (Je viens d’écouter le morceau)

        • Eviral dit :

          Magnifique ton exemplaire de Blood… Il a l’air comme neuf !
          Je ne savais pas que Metal Hurlant avait édité le packaging.
          Moi j’avais que des versions Amstrad et Amiga crackées 🙂

          • Thomas Leroy dit :

            Oui, j’ai eu beaucoup de chance de retrouver l’exemplaire que j’avais plus jeune 🙂

            Je crois que le jeu a d’abord était édité par Metal Hurlant avant qu’Ere Informatique ne se tourne vers Infogrames.

  3. Well dit :

    J’ai eu la chance de jouer dans ma jeunesse à Dune, Atlantis, Lost Eden, Drahon Lore et bien entendu Captain Blood. Lorsque je ne pas je laissé souvent tourner mon ordi pour écouter les bandes sons. Je suis aussi fan des Pink Floyd depuis 1987. Grâce à Eviral et son magnigique jeu The Bloodian Chronicles (la version bêta est extrêmement prometteuse !) et maintenant la superbe musique de Stéphane Picq qui colle parfaitement au jeu et en sublime l’ambiance, me voilà propulsé avec délectation dans un univers planant et poétique que je croyais a jamais perdu, celui des jeux vidéo des années 80-90 et plus particulièrement celui des jeux de Cryo interactive (Exxos).Merci pour ce travail de titan et bravo.
    Well.

  4. Emmanuel CEGO SIMOES dit :

    C’est magnifique ! (=^.^=)

    Je me permets de rajouter, entre autres bien sûr, que Stéphane est également le compositeur de celle du jeu Kult, qui est l’un de mes jeux préférés sur Atari ST, avec un début complètement enivrant et qui finit avec un rythme sur lequel on reconnaît bien sa touche personnelle avec les autres musiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.